tous droits réservés2015. Fourni par Blogger.

Six astuces pour vivre en bonne santé


on va ici vous parler des astuces simple et efficace  pour vivre en bonne   
par Fabien Delcourt le 9 décembre 2013 dans Entretien physique
« Pour votre santé, mangez 5 fruits et légumes par jour », « Pour votre santé, mangez moins gras et moins salé », « Pour votre santé évitez les abus d’alcool » : pour ceux qui regardent la TV, vous êtes soumis quotidiennement à ces messages publicitaires redondants et inutiles. Personne ne va se dire en entendant ça « Mais oui, ils ont raison, tiens je vais faire un petit footing ! » De plus ces messages sont beaucoup trop réducteurs et incomplets, notez l’ironie quand ils osent mettre « Mangez moins gras et moins salé » à la fin d’une publicité pour le nouveau burger de McDo, ça me fait toujours rire !
Voici donc 6 VRAIES astuces pour garder la forme et la santé le plus longtemps possible, astuces que vous ne verrez bien évidemment JAMAIS à la TV.

1) Suivez les conseils nutritionnels de base

Le plus important est de suivre les recommandations alimentaires que j’ai énoncées dans mon précédent article « Que peut-on (encore) manger aujourd’hui ? »
Voici donc un bref rappel :
  • N’allez plus dans les fast-foods : ce n’est pas nouveau, c’est la pire chose à faire. Voyez les américains…
  • Arrêtez les aliments bourrés de colorants, conservateurs, plein de « E » : chips, Curly, sodas, sirop…
  • Bannissez les aliments à index glycémique élevé : baguette classique, pâtes blanches, riz blanc, sucre raffiné…
  • Mangez des aliments à IG bas : légumes, légumineuses, oléagineux…
  • Évitez le gluten, le lactose et la caséine : pâtes, pain, gâteaux, farine de blé, laits animaux, fromage, beurre, margarine, yaourt, fromage blanc… Tous ces aliments favorisent la perméabilité intestinale, contribuant au développement d’un nombre impressionnant de maladies : de la schizophrénie à l’arthrose, en passant par la polyarthrite rhumatoïde,… bref toute sorte de pathologies.
  • Mangez des fruits et légumes à chaque repas : il faut les prendre bio car certains sont très traités dans l’agriculture conventionnelle. Ils sont riches en vitamines, minéraux, antioxydants etc… Variez, tous sont bons pour la santé. Pour reprendre un slogan connu : « Mangez les tous ! »
  • Limitez la consommation de viande rouge et de gros poissons : La viande rouge contient des antibiotiques, des toxines, beaucoup de graisses saturées. Si vous en prenez, il est primordial de la prendre bio (car les produits chimiques adorent se stocker dans la graisse). Concernant les poissons, évitez ceux en haut de la chaîne alimentaire (donc les plus gros), car ils ont une concentration en métaux lourds élevée. Vous pouvez consommer de la viande blanche plusieurs fois par semaine mais préférez la bio.
  • Mangez des œufs bio : très bons pour la santé, consommez les sans hésiter !
  • Optimisez vos apports en Omega-3 : huile d’olive, de colza, de lin, poissons gras (sardines, saumon, maquereaux…). Tous ces aliments sont bons pour le cœur, la mémoire, l’humeur. Les Omega-3 aident même à la perte de poids !

2) Évitez le bisphénol A

Le bisphénol A ou BPA est un composé chimique utilisé en association avec d’autres éléments dans la constitution des matières plastiques et des résines époxydes. On le trouve un peu partout : dans des contenants en plastique, le revêtement des conserves métalliques (dont les canettes), les bonbonnes d’eau en plastique dur (retrouvées en entreprise, dans les salles d’attente…), les tickets de caisse et jusqu’il y a peu de temps il était encore retrouvé dans les biberons. Le bisphénol A est très toxique et malheureusement il pénètre très facilement dans l’organisme.
De nombreuses études ont prouvé sa nocivité : il fragilise l’émail des dents, est probablement responsable de nombreux cancers, maladies cardio-vasculaires, diabète, il agit sur le cerveau, sur la fonction de reproduction (c’est un perturbateur endocrinien). Je vous conseille de jeter un œil à l’article Wikipédia, la liste des risques est très longue.
La première chose est de ne JAMAIS faire chauffer un plastique contenant de la nourriture.
C’est extrêmement toxique car le bisphénol A passe directement dans les aliments (pourtant, je vois souvent des gens mettre des plats en plastique au four micro-ondes : ne faites jamais ça !). Quand vous achetez vos produits en magasin, méfiez-vous des plastiques. Ne vous en faites pas, il existe un moyen simple de repérer le bisphénol A : sur l’emballage vous pouvez trouver le logo de recyclage ayant une forme triangulaire avec un numéro à l’intérieur.
Les identifiants 3, 6 et 7 indiquent des produits qui sont très susceptibles de contenir du bisphénol A. Évitez les comme la peste ! Remplacez les légumes en conserve par des légumes surgelés par exemple. Ils se tiennent longtemps et ont autant de vitamines que les légumes frais.
Remarque : à ma connaissance il n’y a que pour le brocoli que la congélation détruit un composé intéressant, il s’agit du sulforaphane, une molécule anti-cancer très utile pour prévenir cette pathologie.
Le bisphénol S (un composé encore plus toxique que le bisphénol A) ainsi que lesphtalates (utilisés pour rendre les plastiques souples) sont également néfastes pour la santé. Tout ce que j’ai dit précédemment permet d’éviter bisphénol A, bisphénol S et phtalates. Il est important de préciser que ces trois composés chimiques sont omniprésents dans l’environnement et ils sont liposolubles c’est-à-dire qu’ils se stockent préférentiellement dans la graisse. C’est donc une raison de plus pour limiter votre consommation de viande grasse.

3) Fuyez l’aluminium

L’aluminium fait beaucoup parler de lui, notamment dans les déodorants. Effectivement c’est un métal très toxique (en particulier neurotoxique) qui n’est pas censé se retrouver dans l’organisme. Si le nombre de cas de maladie d’Alzheimer est croissant, ce n’est pas un hasard.
En effet, l’aluminium est retrouvé vraiment partout : déodorants, additifs alimentaires (E173), eau du robinet, vaccins, papier d’aluminium, ustensiles de cuisine, poêles, casseroles, médicaments…
Mon conseil est simplement d’éviter d’utiliser ou de consommer tous les produits contenant de l’aluminium :
  • Déodorant : n’achetez pas d’anti-transpirant. Prenez un déodorant sans aluminium, ni parabène.
  • N’achetez pas les aliments contenant du E173 : de toute façon vous savez désormais qu’il ne faut acheter aucun produit industriel.
  • Eau du robinet : utilisez des moyens de filtration.
  • Vaccins : ils soulèvent de nombreuses polémiques, notamment concernant leur nocivité.
  • Ustensiles de cuisine : évitez simplement ceux en aluminium
  • Poêles et casseroles : ne lez prenez pas en aluminium, tout simplement.

4) Prenez moins de médicaments

Vous avez mal à la gorge ou à la tête ? Le réflexe de la plupart des gens est de prendre un doliprane. C’est une très mauvaise idée de faire cela systématiquement, les médicaments sont néfastes à long terme.
Chaque année, en France, des dizaines de milliers de personnes meurent à cause des effets secondaires des médicaments (et des centaines de milliers sont hospitalisés) ! Souvent on prend des médicaments pour soigner de petits maux, on pense que ce n’est pas grave. On les utilise pour le mal de tête, le mal au ventre, parce qu’on est constipé, pour tout un tas de raisons.
Consommez le moins possible de médicaments, vous ne vous en porterez que mieux.

5) Prenez des compléments alimentaires

Ce point complète le précédent dans le sens où si vous avez un statut optimal en vitamines et minéraux, vous serez en meilleure santé, vos visites chez le médecin se feront rares, vous ne dépenserez pas d’argent en médicaments.
J’en ai parlé dans un autre article mais il convient de détailler la vitamine C et la vitamine D :
  • Vitamine C : la particularité est que l’Homme est l’une des seules espèces qui n’en synthétise pas. C’est pourquoi il faut l’apporter par l’alimentation. Seulement, les fruits et légumes qui nous en apportent sont moins riches en vitamine C qu’autrefois. De plus, les besoins sont plus grands avec notre vie moderne : des villes polluées, la cigarette, des médicaments consommés en excès, trop de sport pour certains, du stress, beaucoup de stress. À titre d’exemple, un paquet de cigarettes détruit 500 mg de vitamine C ! Tous ces facteurs entraînent une surproduction de radicaux libres dans l’organisme que la vitamine C est chargée de neutraliser. De ce fait, le taux de vitamine C dans le sang est considérablement diminué et nous sommes particulièrement fragiles. C’est ainsi qu’il est alors très facile d’attraper un rhume, une grippe voire pire.Le fameux « Mangez 5 fruits et légumes par jour » se révèle donc insuffisant pour toute personne voulant prendre soin de sa santé.De manière générale, 1 à 2 grammes en supplémentation est une bonne chose. Adaptez votre supplémentation selon votre taux d’exposition aux facteurs ci-dessus et selon votre ressenti. Selon certains chercheurs les besoins peuvent grimper à plus de 10 grammes. Le surplus est éliminé dans les urines. Une dose trop importante entraînera une diarrhée. Choisissez une vitamine C pure, c’est-à-dire pas de gélule ni comprimé, prenez la en poudre. Prenez la sous l’appellation « acide L-ascorbique dextrogyre », c’est la seule intéressante. À ma connaissance cela ne se trouve pas en pharmacie, et c’est là toute l’ironie, vous devez donc l’acheter sur internet. La vitamine C en pharmacie (avec les colorants, arômes, le sucre ajouté) se vend jusqu’à plus de 10€ pour 30 comprimés de 500 mg (15 jours d’utilisation à 1g/j), cela reviendrait à plus de 200€ par an ! J’ai eu la mienne à moins de 60€ pour un pot de 1 kg sans le moindre additif. Calculez la différence.
  • Vitamine D : la peau la synthétise directement lorsqu’on s’expose aux rayons du soleil. Il faut savoir que ce sont les UVB qui permettent sa synthèse et que les vitres filtrent les UVB, donc vous ne produisez pas de vitamine D à travers une vitre ! La pollution et la crème solaire diminuent fortement cette synthèse. La synthèse est la plus importante aux heures les plus chaudes de la journée. Pour avoir votre dose quotidienne, exposez vous 15 minutes, avec le moins de vêtements possible et sans crème solaire entre midi et deux. Ça c’est pour l’été.En hiver, il est nécessaire de supplémenter car cette synthèse n’est plus possible (80% de la population française en est déficitaire en hiver). L’autre apport possible est par l’alimentation, or aucun aliment n’est assez riche en vitamine D pour couvrir nos besoins. Il faudrait manger plusieurs kilos de poissons tous les jours, vu le prix et les métaux lourds qu’ils contiennent, ce n’est pas la solution que je vous suggère ! Je conseille la prise quotidienne de 4000-5000 UI (2000 UI pour 30 kg de poids). Cette supplémentation prévient l’ostéoporose, protège contre une quinzaine de cancers, a un effet bénéfique sur l’immunité… De nombreuses études ont prouvé tous ces bienfaits. Foncez acheter du Zyma D, c’est vraiment peu cher comparé aux effets sur la santé. Faites un dosage de vitamine D régulièrement pour vérifier votre taux de vitamine D dans le sang.
  • Complexe multivitaminé : dans le contexte de stress, du manque de vitamines dans l’environnement, etc, il est fort utile de prendre un complément multivitaminé pour lutter contre le stress et la fatigue. Ces compléments sont riches en antioxydants. L’un des meilleurs sur le marché est le NuPower. Vérifiez l’absence de fer, cuivre et manganèse si vous optez pour un autre. C’est un critère très important pour le choix d’un produit, il ne faut pas apporter ces métaux sous forme de complément alimentaire. Si vous avez peur d’un surdosage en prenant de la vitamine C + vitamine D + NuPower ou autre multivitaminé, ne vous en faites pas, le NuPower contient peu de ces vitamines du fait que la législation française sur les compléments alimentaire simpose des restrictions.

6) Faites de l’exercice régulier

Ce conseil est un incontournable, surtout si vous vous travaillez assis ou que vous ne bougez pas beaucoup dans la journée. Pratiquer un sport est bon pour le moral, pour le cœur, pour le physique, pour lutter contre les maladies, pour perdre du gras, pour rencontrer des gens…
Il n’y a que des points positifs à pratiquer un sport !
Veillez simplement à éviter l’excès : ne faites pas de footing tous les jours, c’est logique. Adaptez votre consommation de vitamine C comme je l’ai précisé dans le point précédent. Attention si vous n’avez jamais fait de sport ou en tout cas depuis plusieurs années, ne vous y remettez pas brusquement. Commencez lentement et allez-y crescendo.
vous voyez doc qu’on peut être en bonne santé en suivant ces astuces qui paraissent simple pour plus de détails

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire